Faire reposer la santé des femmes sur les droits humains suppose l’autonomisation de ces femmes afin qu'elles puissent prendre des décisions éclairées concernant leurs vies et leurs corps, sans discriminations ni contraintes.

La reconnaissance, la promotion et la protection des droits humains des femmes et des filles sont essentielles, à la fois au niveau mondial et national.

La FIGO estime que la manière dont un pays autonomise ses femmes et ses enfants prouve l’importance que ce pays accorde à ses perspectives de prospérité. 

Pendant plus de 65 ans, nous avons travaillé à améliorer le statut des femmes et à leur permettre de participer activement pour exercer leurs droits, notamment en matière de santé sexuelle et reproductive, et à lutter contre les violences basées sur le genre. 

Notre comité vise à sensibiliser sur la manière dont l’état de santé s’améliore lorsque l’ensemble de la population participe à ses propres soins.