Le Botswana «s'attaque plus efficacement au VIH que les États-Unis»

Le Botswana s'attaque au VIH de manière beaucoup plus efficace que les États-Unis, selon un nouveau rapport.

Les données du Botswana Harvard AIDS Institute Partnership montrent que le pays a des taux de diagnostic, de traitement et de suppression du VIH beaucoup plus élevés que la majorité des pays occidentaux, ce qui met en évidence l'efficacité des programmes mondiaux visant à lutter contre la propagation de la maladie mortelle. Cette découverte a été faite à la suite de tests impliquant 12 610 personnes, dont 29% étaient séropositives. Quelque 83,3% étaient déjà au courant de leur statut, 87,4% recevant des médicaments pour contrôler leur état - des taux plus élevés qu'aux États-Unis. De plus, il a été constaté que 96,5% de ces patients souffraient de suppression virale, ce qui montre que les médicaments fonctionnent. À la lumière de cela, le Programme des Nations Unies sur le VIH / sida est en voie d'atteindre son objectif 90-90-90 d'ici 2020 au Botswana. Il s'agit d'un objectif visant à garantir que 90% des patients reçoivent un diagnostic, reçoivent un traitement et subissent une suppression virale au cours des cinq prochaines années. ADNFCR-2094-ID-801815953-ADNFCR