Un modèle pour un accouchement sans risque

Ce document complète la Déclaration de la FIGO - L'accouchement : Une déclaration des droits - en fournissant un modèle d'accouchement sans risque. Avec la Déclaration des droits, il contribuera à la réalisation des objectifs de développement durable 3.1 et 3.2, qui visent à réduire le taux de mortalité maternelle mondial à moins de 70 pour 100 000 naissances vivantes et à mettre fin aux décès évitables d'enfants et de nouveau-nés d'ici à 2030.

Chaque jour, plus de 800 femmes meurent de complications liées à la grossesse et à l'accouchement, et pour chaque femme qui meurt, 20 autres souffrent de blessures, d'infections ou de handicaps graves. L'amélioration de la santé des femmes avant et entre les grossesses (ainsi que par l'accès à la contraception et à l'avortement sans risque) améliorera les résultats en matière de santé maternelle. Lorsque nous investissons dans la santé et le bien-être des femmes, nous investissons dans notre avenir.

Position de la FIGO sur la question

Un modèle d'accouchement sans risque repose sur l'engagement de tous les systèmes de santé et de tous les praticiens de soins de santé à fournir des soins maternels et néonatals sans risque. Même avec cet engagement, il peut y avoir des cas où un préjudice sera ou aurait pu être causé involontairement à un patient.

Dans le cadre des soins à la mère et au nouveau-né, il incombe aux praticiens et aux systèmes de santé d'identifier, de suivre et de signaler les incidents qui ont un impact sérieux sur la santé, lorsqu'il y a eu (ou aurait pu y avoir) des défaillances dans le processus de soins qui déterminent le résultat. Il est essentiel que tous les professionnels de la santé reçoivent l'éducation, la formation, le soutien et les systèmes nécessaires pour leur permettre de surveiller et de signaler ces incidents, ce qui permettra de garantir la sécurité des soins maternels et néonataux.

Les événements de décès maternels ou périnataux doivent toujours être inclus dans les rapports d'incidents. Dans les établissements ou les régions à faible mortalité, les accidents maternels ou néonataux évités de justesse constituent une opportunité d'apprentissage essentielle, car ils sont plus fréquents et ont le potentiel d'anticiper un événement mortel.

Clarification des termes

La FIGO s'est inspirée du concept de sécurité des patients de l'Organisation mondiale de la santé, décrit comme un cadre d'activités organisées visant à créer des cultures, des processus, des procédures, des comportements, des technologies et des environnements dans le domaine des soins de santé qui réduisent les risques de manière constante et durable, diminuent la survenance de dommages évitables, rendent les erreurs moins probables et réduisent leur impact lorsqu'elles se produisent.

Lorsqu'elle fait référence aux incidents liés à la sécurité des patients, la FIGO reconnaît la terminologie établie par l'OMS dans sa publication 2020 - Patient Safety Incident Reporting and Learning Systems: Technical report and guidance - qui vise à définir, harmoniser et regrouper les concepts de sécurité des patients dans une classification reconnue au niveau international.

Un « événement » est quelque chose qui a un patient ou implique celui-ci. Un « incident » est un écart par rapport aux soins médicaux habituels qui cause un préjudice au patient ou présente un risque de préjudice, y compris les erreurs, les événements indésirables évitables et les dangers. Un « événement indésirable » est un incident qui entraîne un préjudice évitable pour un patient. Un « accident évité de justesse » est un incident qui n'a pas atteint le patient.

Recommandations de la FIGO

  • Les praticiens de santé et les systèmes de santé doivent enregistrer et enquêter sur tous les incidents survenus au cours de la prise en charge clinique d'un patient qui ont ou pourraient avoir causé un préjudice, ou susceptibles de le faire. Même sans un résultat négatif pour le patient, il peut y avoir des défaillances dans le processus de soins.
  • Les praticiens de santé et les systèmes de santé doivent enregistrer et enquêter sur tous les décès maternels et périnataux et leurs causes (personne ne devrait subir un décès évitable lié à la grossesse, qu'il s'agisse d'une hémorragie, d'une infection, d'une hypertension, d'un avortement à risque ou d'une maladie cardiaque). En les enregistrant, l'enquête et l'apprentissage peuvent conduire à des améliorations des soins.
  • Chaque pays et ses systèmes de santé devraient disposer d'une collaboration en matière de soins maternels de qualité, afin de fournir des résultats et des recommandations spécifiques à chaque pays pour améliorer la prestation des soins maternels.

Le modèle de la FIGO pour un accouchement sans risque est illustré ici (en anglais).

Image
simple visual illustrating the FIGO model for safe childbirth

Les engagements de la FIGO

La FIGO s'engage à adopter les mesures qui suivent. Nous :

  • travaillerons avec les organisations partenaires pour définir, surveiller et signaler les événements qui peuvent être considérés comme des signes de soins non sécurisés
  • travaillerons avec les systèmes de santé afin d'identifier et d'éliminer les défaillances possibles sur la base du modèle des « trois retards » : un retard dans la décision de demander des soins, dans l'obtention des soins et dans le processus de soins
  • travaillerons avec les organisations partenaires pour identifier les facteurs qui conditionnent la survenue d'un incident ou d'un résultat indésirable. Ce modèle examinera des approches systématiques pour améliorer la prestation des soins maternels et néonataux
  • élaborerons un plan d'action sur la fourniture systématique des soins, en reconnaissant que les obstacles sont physiques et naturels, humains et administratifs, et qu'il faut renforcer les systèmes de santé pour opérer des changements et rendre les soins maternels et néonataux sûrs
  • collaborerons avec les organisations pour définir des indicateurs permettant le suivi et l’évaluation de l’optimisation du système de santé.

 

À propos de la FIGO

La FIGO est une organisation professionnelle qui regroupe plus de 130 associations d’obstétrique et de gynécologie du monde entier. Elle a pour but que toutes les femmes du monde bénéficient des standards les plus élevés de bien-être et de santé physique, mentale, reproductive et sexuelle possible tout au long de leur vie. Nous dirigeons des activités de programmes mondiaux, en nous concentrant plus particulièrement sur l’Afrique subsaharienne et l’Asie du Sud-Est.

La FIGO plaide sur la scène internationale, notamment pour les Objectifs de développement durable (ODD) relatifs à la santé procréative, maternelle, néonatale, infantile et adolescente et aux maladies non transmissibles (ODD3). Nous nous efforçons également d’améliorer le statut des femmes et de leur permettre de participer activement à la réalisation de leurs droits reproductifs et sexuels, notamment en luttant contre la mutilation génitale féminine et les violences sexistes (ODD5).

Nous assurons également l’éducation et la formation de nos sociétés membres et renforçons les capacités de celles des pays à faibles ressources en renforçant le leadership, les bonnes pratiques et la promotion des dialogues politiques.

La FIGO a des relations officielles avec l’Organisation mondiale de la santé et dispose du statut consultatif avec les Nations Unies.

À propos des termes que nous utilisons

Dans nos documents, nous utilisons souvent les termes « femme », « fille » et « femmes et filles ». Nous reconnaissons que certaines personnes qui ont besoin d'accéder à des services gynécologiques et obstétricaux ne s'identifient pas comme une femme ou une fille. Toutes les personnes, quelle que soit leur identité de genre, doivent avoir accès à des services et des soins appropriés, inclusifs et sensibles.

Nous utilisons également le terme « famille ». Lorsque nous le faisons, nous faisons référence à un groupe reconnu (peut-être uni par le sang, le mariage, le partenariat, la cohabitation ou l'adoption) qui forme un lien affectif et sert d'unité de la société.

La FIGO reconnaît que le langage que nous utilisons n'est pas toujours naturellement inclusif. Nous sommes entrain d'entreprendre un examen approfondi des mots et expressions que nous utilisons pour décrire les personnes, la santé, le bien-être et les droits, afin de démontrer notre engagement à développer et à fournir des politiques, programmes et services inclusifs.

Faire référence à cette déclaration

Fédération internationale de gynécologie et d'obstétrique. Déclaration de la FIGO – Un modèle pour un accouchement sans risque . 2021. Disponible sur : www.figo.org/resources/figo-statements/model-safe-childbirth

Image
Statements and Press Square FIGO circle logo

Contact

Rob Hucker
Chef de la communication et de l'engagement

+44 (0) 7383 025 731